Harald à la guitare et au chant, Will à la basse et Johan à la batterie, Le Brautigan Club, ainsi baptisé en référence à l’écrivain américain Richard Brautigan, est un trio tourangeau actif depuis 2012.

Naviguant en totale autoproduction, Le Brautigan Club a sorti deux EP éponymes (le premier en 2013, le second en 2016), simples prétextes à lancer la machine sur les routes. Car pour eux, c’est bien là que tout se joue.

Sur scène, Le Brautigan Club est de ces groupes qui vont droit à l’essentiel et vous mettent tout de suite dans le vif du sujet : le rock ! C’est brut. Sans effet de manche. Distillé avec une énergie punk.

Et c’est au bout du compte euphorisant car ce trio ne s’ennuie pas avec les références, au contraire il joue avec pour mieux vous proposer sa propre vision de la chose.

« Faut pas être sorti de Saint Cyr pour faire du rock. Suffit d’avoir envie. Le Brautigan Club possède ce souffle éternel. Imparable. »
Hervé Davallan – Rock made in France.

« Loin du maniérisme de Noir Désir qui jouait la carte « écorché vif » avec gébie mais jusqu’à la caricature, Le Brautigan Club s’inscrit davantage dans l’artisanat des origines : du brut de décoffrage, de l’envie de faire du bruit, de faire pogoter les gens et d’agacer le voisinage aux oreilles sensibles. »
Ultra Skimming – 37°